La blogosphère médicale : une niche sous-exploitée

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
A côté des blogs high-tech et politiques, les blogs médicaux font pâle figure. Aucun des 300 premiers blogs du classement wikio de septembre n’a pour thème la santé (et très peu la science en général). La raison de cette sous-exploitation ? Sûrement pas un quelconque manque d’intérêt du grand public étant donné que nous sommes tous [...]

caducee La blogosphère médicale : une niche sous-exploitéeA côté des blogs high-tech et politiques, les blogs médicaux font pâle figure. Aucun des 300 premiers blogs du classement wikio de septembre n’a pour thème la santé (et très peu la science en général).

La raison de cette sous-exploitation ? Sûrement pas un quelconque manque d’intérêt du grand public étant donné que nous sommes tous concernés. Peut-être une offre qui n’est pas assez développée, ou un format blog qui n’est pas adapté…

Une situation différente outre-atlantique

Attention je parle bien de blogs et non de sites ou forums. Ce n’est peut être pas un excellent exemple, mais force est de constater que Doctissimo.fr est un des forums les plus lus… dans le monde (9ème place – source). Les sites aussi ne sont pas en reste. Mais côté blogs… C’est plutôt calme. Il en existe quelques uns qui sont excellents, mais quantitativement, je n’ai pas l’impression que l’offre soit proportionnelle à la demande.

Bizarrement ce n’est pas le cas aux Etats-Unis où la blogosphère médicale se porte plutôt bien. (source). Les américains sont de plus en plus nombreux à lire et à faire confiance aux blogs santé. La différence culturelle est-elle la seule explication ?

La richesse potentielle de la blogosphère médicale

Mais déjà, qu’est ce qu’un blog médical ? Les réponses sont multiples et prouvent une fois encore la richesse de cette niche. On peut y regrouper :

Les blogs tenus par des professionnels de santé (médecins, infirmiers, kiné, pharmaciens…) relatant leur expérience professionnelle, leurs réflexions ou commentant l’actualité médicale.
Les blogs d’étudiants, faisant de même.
Les blogs de patients, racontant leur maladie.
Les blogs d’entreprises du secteur de la santé.
Les blogs de médecines douces.
On peut même y faire rentrer les blogs sur la psychologie, le yoga, le bien être, l’alimentation bio etc…
La liste n’est pas exhaustive. Preuve qu’il y a de quoi faire.

Un sujet délicat à traiter pour les blogueurs

Seulement le domaine de la santé est un domaine trop délicat pour être laissé à la portée du premier venu. Le charlatanisme n’est jamais très loin et les conséquences peuvent être dommageables. Alors, problème de confiance de la part d’un public qui préfère, si possible, se tourner vers des blogs tenus par des médecins ?

Une chose est sûre, les blogueurs médecins marchent sur des œufs. De nombreuses règles doivent être respectées, à commencer par le respect du secret médical. Ce qui rend d’emblée la tenue d’un blog relatant des expériences professionnelles plutôt risquée. Il est important de peser chaque mot. Idem pour les blogs traitant de l’actualité médicale, des médecines alternatives ou de la médecine tout court. Il ne faut pas oublier que n’importe qui peut lire un blog médical et interpréter ce qu’il y lit de manière plus ou moins farfelue. Attention à ne pas colporter d’informations médicales erronées ou dépassées.

Mais là encore, le paradoxe américain revient au galop. Tout ce que j’ai dit plus haut s’applique également aux médecins blogueurs américains, lesquels vivent dans un pays où les procès pour un oui ou pour un non sont légion, et pourtant la blogosphère médicale US ne s’est jamais aussi bien porté. Aurais-je loupé un chapitre ?

Conclusion : mon avis sur ce sujet

Mais au fond… Est-ce que la santé a vraiment besoin des blogs ? Les sites et forums médicaux se portent plutôt bien, alors pourquoi le grand public aurait-il besoin de lire, en plus, des blogs ? Personne, hormis les professionnels du secteur, ne s’intéresse à la santé au quotidien. Or un blog se lit au quotidien. Et quand bien même ce soit le cas, encore une fois, les sites et forums remplissent très bien cette fonction. Quant aux professionnels de santé… Ils ont d’autres sources bien plus exhaustives et sûres.

La raison du manque de blogs médicaux, c’est peut être que les blogs médicaux ne manquent à personne…

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir