Vers un essoufflement de la blogosphère ?

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Je vous parlais il y a peu d’un rapport de Technorati concernant l’état de la blogosphère en 2008 et mettant en exergue une baisse de l’activité des blogs par rapport à l’année 2007. Deux fois moins de billets publiés quotidiennement dans le monde. A peine 1,1% de blogs réellement actifs. Nous dirigeons nous vers un essoufflement [...]

rss3 Vers un essoufflement de la blogosphère ?Je vous parlais il y a peu d’un rapport de Technorati concernant l’état de la blogosphère en 2008 et mettant en exergue une baisse de l’activité des blogs par rapport à l’année 2007. Deux fois moins de billets publiés quotidiennement dans le monde. A peine 1,1% de blogs réellement actifs.

Nous dirigeons nous vers un essoufflement du phénomène blog ? J’ai trouvé intéressant d’analyser les points de vue de deux acteurs du web à ce sujet. Deux opinions certes opposées, mais fort pertinentes.

Tout d’abord, Fred Cavazza, qui analyse ce rapport dans ses grandes lignes en soulignant notamment la différence de revenus entre blogueurs français et américains. 6000$ de revenu annuel moyen pour nos copains anglo-saxons. Il met également en avant dans son article cet essoufflement, avancé par des chiffres implacables :

1,5 millions de billets publiés quotidiennement en 2007
Contre 900 000 en 2008

La raison ? D’après Fred, une montée en puissance des outils de micro-blogging et des médias sociaux alternatifs, qui fragmentent l’activité de la blogosphère et au final, dispersent les blogueurs…

technorati2 Vers un essoufflement de la blogosphère ?


Ce n’est pas tellement l’avis d’André Gunthert qui accuse, et il n’a pas tort, la perte de vitesse de Technorati comme responsable de cette dégringolade. Technorati n’a  en effet jamais eu le succès espéré en Europe et ne prend pas en compte l’intégralité des blogs et encore moins l’intégralité des articles et des liens pointant vers ceux-ci. Concluant que cette baisse serait plutôt le reflet de la baisse d’audience de Technorati.

Et c’est vrai qu’à l’heure où Wikio revoit son algorithme de classement des blogs, on se demande pourquoi donner autant de crédit à un Technorati en perte de vitesse…

Néanmoins, en tant que humble blogueur, je ne peux que constater la platitude de la blogosphère qui ne semble pas s’être remise de l’été. J’ai parfois l’impression que la lassitude a envahi certains blogs et que l’omniprésence de l’actualité Google et Apple n’a fait qu’en rajouter à cette couche de monotonie.

Espérons qu’avec l’approche de l’hiver, la blogosphère va retrouver de son panache et oublier un peu les outils de micro-blogging pour revenir au blogging.

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir